Que signifie la couleur blanche ? 

La fumée blanche épaisse ne doit pas être confondue avec la vapeur blanche normale causée par la condensation ou un démarrage à froid. Celle-ci disparaît rapidement dans des conditions normales. En revanche, la fumée blanche épaisse est source d’inquiétude. Elle signale la présence de liquide de refroidissement dans la chambre de combustion. Il s’agit d’un problème plus grave qui doit être résolu immédiatement, sous peine de voir le moteur surchauffer et subir de graves dommages. 

L’hypothèse la plus probable est que le joint de culasse est défectueux. Néanmoins, une telle éventualité ne requiert pas une réparation majeure. Les autres causes possibles sont une culasse endommagée (réparation importante) ou un bloc moteur fissuré (remplacement du moteur). Quoi qu’il en soit, en présence d’une fumée blanche épaisse et persistante sortant du pot d’échappement, arrêtez la conduite du véhicule et faites appel à un mécanicien. 

 

fumee-blanche

La couleur bleue : qu’est-ce qu’elle annonce ? 

La présence d’une fumée bleue ou grisâtre signifie que vous brûlez de l’huile. La lubrification correcte de toutes les pièces mobiles à grande vitesse d’un moteur est très importante. Cependant, l’huile ne peut trouver sa place dans la chambre de combustion, qui ne devrait contenir que de l’air, du combustible et des étincelles. 

Des fuites au niveau des joints de soupapes, un jeu excessif autour des guides de soupapes ou des fuites causées par l’usure des segments de piston ou des parois du cylindre peuvent entraîner une infiltration d’huile. La consommation de carburant, l’accélération, le démarrage et la marche au ralenti sont autant de problèmes. Lorsque vous brûlez de l’huile, vous perdez de l’huile, ce qui n’est jamais bon. 

La couleur bleue : qu’est-ce qu’elle annonce ? 

La présence d’une fumée bleue ou grisâtre signifie que vous brûlez de l’huile. La lubrification correcte de toutes les pièces mobiles à grande vitesse d’un moteur est très importante. Cependant, l’huile ne peut trouver sa place dans la chambre de combustion, qui ne devrait contenir que de l’air, du combustible et des étincelles. 

Des fuites au niveau des joints de soupapes, un jeu excessif autour des guides de soupapes ou des fuites causées par l’usure des segments de piston ou des parois du cylindre peuvent entraîner une infiltration d’huile. La consommation de carburant, l’accélération, le démarrage et la marche au ralenti sont autant de problèmes. Lorsque vous brûlez de l’huile, vous perdez de l’huile, ce qui n’est jamais bon. 

Comment réagir face à une voiture qui fume ? 

La présence d’une fumée anormale dans une voiture doit toujours susciter votre attention. Il faut commencer par identifier la couleur de la fumée. Si cette dernière ne sort que lorsque vous êtes au volant, vous pouvez proposer à quelqu’un d’autre de vous suivre et de constater la couleur de la fumée pour vous (cela vous permettra de rester concentré sur la route). 

En principe, les émissions de fumée sont le signe d’un dysfonctionnement important. Par conséquent, il est nécessaire de demander à un professionnel qualifié d’examiner votre véhicule le plus vite possible. L’objectif est de détecter la source du problème avec précision.