HDI : High Pressure Direct Injection 

Le sigle HDI (pour High Pressure Direct Injection) fait référence à un type de moteur particulier développé par le Groupe PSA (Peugeot/Citroën). Concrètement, il s’agit d’une technologie utilisée dans les moteurs diesel et dont l’ambition principale est d’améliorer le rendement du moteur. Les moteurs HDI offrent, entre autres, une réduction du bruit du moteur, une réduction de la consommation de carburant, une diminution de l’émission de polluants et une meilleure qualité de conduite.

Le premier moteur HDI est apparu en 1998 sur le modèle Citroën Xantia. Il s’est ensuite généralisé, avec des séries de moteurs diesel HDI toujours plus performants. Techniquement, le fonctionnement du moteur HDI repose sur la présence d’une rampe de distribution (common rail) chargée d’alimenter les injecteurs en hautes pressions. Grâce à cette haute pression, les cylindres sont alimentés en carburant avec une combustion optimale. Il faut souligner que les fabricants concurrents proposent également des moteurs HDI équivalents. Le TDCI de Ford en est un exemple. 

turbomoteur

DCI : Direction Common rail Injection 

Le système DCI (acronyme de « Direction Common Rail Injection ») est un dispositif d’injection directe à haute pression ou système à rampe commune. Il est également connu sous le nom de « rampe commune ». On peut considérer que le DCI est une nouvelle version du moteur diesel à injection directe. 

Doté d’une rampe commune (ou accumulateur hydraulique) installée dans le système d’injection, il se caractérise par une meilleure répartition du carburant dans les cylindres. Bien que le nombre de cylindres soit le même, on obtient avec ce système de meilleures performances de conduite et une consommation de carburant réduite.

Par ailleurs, le DCI (Common rail injection) se caractérise par un niveau sonore moindre. Il comprend également une pompe haute pression, un limiteur de pression, une électrovanne et une pompe à carburant basse pression. Le contrôle de ce type de moteur est assuré par des capteurs, ainsi que par un calculateur d’injection. Aujourd’hui, le DCI a acquis le statut de norme pour la production de moteurs diesel. 

TDI : Turbocharged Direct Injection 

TDI est une expression anglaise signifiant Turbocharged Direct Injection. On peut la traduire par « injection directe turbocompressée ». La désignation TDI correspond à un type de moteur turbo diesel développé par le constructeur automobile Volkswagen. Son fonctionnement, comme son nom l’indique, consiste à injecter le carburant directement dans les cylindres. Il est équipé d’un turbocompresseur et de pistons à tête creuse. Ces derniers constituent la chambre de combustion. La performance des moteurs TDI se distingue par leur consommation de carburant plus économique.

Largement plébiscité et apprécié pour ses qualités, le moteur TDI ne cesse de se démocratiser. Il est utilisé dans les voitures de tourisme, mais aussi dans les voitures de sport conçues pour les compétitions sur circuit. Le moteur TDI est considéré comme plus écologique que les autres moteurs diesel. La firme Volkswagen a d’ailleurs déposé le terme TDI à titre de marque. En ce sens, elle a développé un logo bien précis sur les véhicules équipés de ce type de moteur. 

TDCI : Turbo Diesel Common Rail Injection 

TDCI est l’abréviation de Turbo Diesel Common Rail Injection. Il s’agit de la technologie diesel la plus moderne et la plus répandue à ce jour. Elle a remplacé l’injection directe par une pompe à basse pression. C’est le moteur diesel de Ford et il est disponible en différentes puissances sur toute la gamme. Il coûte plus cher à l’achat qu’un moteur à essence (Duratec et EcoBoost chez Ford) mais moins cher à l’usage. 

La consommation du diesel par un moteur est plus lente que celle de l’essence. Il en résulte des passages moins réguliers à la pompe et une meilleure autonomie. Le prix au litre est en outre moins élevé. Le moteur TDCI bénéficie également de l’avantage de rejeter moins de CO2. 

Elle est utilisée par tous les modèles Ford, à l’exception de la petite Ka, qui n’en a pas vraiment besoin en raison de sa consommation déjà faible. Il développe une puissance allant de 75 à 200 chevaux. Le modèle est généralement doté d’un filtre à particules.